Boutons Christine hors de France!

Holà, gentillet lecteur. J’aimerais aujourd’hui parler d’une nouvelle qui cette nuit, dans mes longues pérégrinations internetesques qui accompagnent mes insomnies, m’a emplie d’horreur (et m’a donc empêché de trouver le sommeil pour quelques heures de plus, du coup je vais tenir des propos encore plus mauvais, et ouais).

Elle concerne une élue du beau pays de France, qui ne cesse de me faire bondir à chacune de ses déclarations, j’ai nommé l’atroce la douce et charmante Christine Boutin.

Christine Boutin n’est effectivement pas, comme elle aime à le souligner, celle que l’on croit : en effet, elle est encore pire.

Pour rappel, cette gente dame s’est illustrée il y a peu en s’insurgeant contre la diffusion dans les écoles françaises d’un court-métrage d’animation contre l’homophobie et les discriminations de manière générale, le Baiser de la Lune. Ce film, à la base destiné aux classes de CM1 et CM2 ¹  avait reçu le soutien de l’Éducation Nationale. Cependant, et à la suite de pressions de sympathiques groupuscules² terrorisés par le “lobby homosexuel”(oui, vous savez, celui-là même qui veut transformer tous nos petits chérubins en dangereux sodomites et en lubriques lécheuses de moules), et d’une lettre ouverte de Christine à Luc Chatel, le ministère de l’Éducation Nationale ainsi que celui de la Jeunesse et des Sports ont fait machine arrière, déclarant que la lutte contre l’homophobie était prématurée en primaire. C’est sûr,  à 10 ans personne ne s’est jamais posé de question sur la sexualité, et personne ne s’est jamais fait traité de sale pédé dans la cour de récré!

Non contente de polluer la scène politique avec son combat contre le Pacs (une bible à la main, à l’Assemblée nationale, en 1998…), l’IVG, et les amoures entre poisson-lune et poisson-chat, elle s’apprête à sortir un nouveau livre qui, n’en doutons point, sera tout aussi édifiant que son discours habituel. Cette imminente bouse publication, intitulée “les Gays font-ils peur?”, va certainement nous permettre d’éclairer nos pauvres esprits en voie de perdition. On ferait mieux de lui faire subir le même sort qu’au Baiser de la Lune, tiens, un refus de parution, des fois que ça donnerait des mauvaises idées aux gens, hein, genre discriminer les homosexuels, au hasard.

¹ : 4èmes- 5èmes à Chocoland.

² ces derniers, sur leur site qui encourage la consommation d’anti-vomitifs, font d’ailleurs d’immondes insinuations sur les exercices ludiques proposés après le court-métrage dans les classes, afin de développer la réflexion sur le sujet abordé. D’après eux, on peut tout craindre (sic!). C’est énorme!

Advertisements
Tagged , , , , ,

16 thoughts on “Boutons Christine hors de France!

  1. Guillaume Pascanet says:

    Il y a une logique chez Christine Boutin.

    je m’explique :

    – elle considère que la politique favorisant l’accès à la contraception est un échec au vu du nombre constant des IVG, ce qui est vrai.
    – mais elle s’oppose à toute politique d’éducation sexuelle qui est indispensable au développement de la contraception.
    – donc, elle est en fait contre toute forme de contraception, à part peut-être le coït interruptus. Et encore, elle a souvent déclaré adorer le sexe, ce qui est un des rares points d’accord que je peux avoir avec cette personne.

  2. Alexina says:

    ^^.
    Oui, elle a une vraie logique, et c’est ce qui me fait peur chez elle. Son idéologie est tellement éloignée de la mienne que j’ai du mal à la contrer au final, tant je suis en contradiction totale avec sa pensée (le syndrome lapin devant les phares de la voiture).
    Coït interruptus, contraception…Quand on voit le taux de succès de cette méthode, j’ai du mal à la qualifier de contraceptive, héhé. Cependant, même si le taux d’IVG reste stable en France, il recule chez les mineures, et ça, je n’appelle pas ça un échec de la politique de contraception…

    Bienvenue ici!

    • Guillaume Pascanet says:

      Merci de l’accueil.

      Bonne nouvelle pour la diminution des IVG chez les jeunes filles. En espérant qu’elle ne s’explique pas par un accès plus difficile aux IVG, mais bien par une meilleure information sur les moyens contraceptifs.

      • Alexina says:

        Je ne saurais te dire, mais ça m’étonnerait que la politique actuelle en ait rendu l’accès plus difficile entre 2000 et 2009. Surtout que la loi de 2001 est censée améliorer cet accès en particulier chez les adolescentes. (En même temps, je ne suis pas hyper au courant de comment ça se passe à ce niveau-là en France, je connais bien plus le planning familial de Chocoland. Mais la différence ne doit pas être énorme).

      • Alexina says:

        En même temps je viens de voir que le nombre d’établissements pratiquant avait diminué, donc peut-être me fourvoie-je totalement.

      • Guillaume Pascanet says:

        C’est un peu ce que j’entends souvent : moins de moyens, moins de praticiens volontaires pour cette spécialité, et même à ce qu’il me semble une hostilité parfois pas voilé envers les femmes qui sollicitent un avortement de la part d’une partie du corps médical.

        Vu que je crois comprendre que tu es une apprentie chirurgienne, tu me confirmeras ou m’infirmeras sur ce dernier point.

  3. Alexina says:

    Oui, c’est quelque chose que j’entends beaucoup dans ma promo, etc. Il y a de plus en plus de gens souhaitant faire gynécologie-obstétrique qui sont contre l’avortement, pour des raisons religieuses, et c’est une situation que je trouve vraiment très préoccupante. Si une femme (une jeune fille encore pire car plus influençable psychologiquement) se voit répondre par son praticien qu’il ne peut pratiquer une IVG et qu’il fait objection de conscience,je n’ose imaginer l’impact psychologique, et le frein dans la démarche que cela crée.
    J’ai surtout l’impression que c’est une nouvelle vague de pensée médicale, très éloignée des appels à la liberté de choix de l’époque des “Trois Médecins” de Winckler, par exemple, qui déferle actuellement, et qu’il y a une perte du sens de la combativité à ce niveau-là parce que c’est un changement assez insidieux que l’on ne prend pas assez en compte. De là à dire que tout fout le camp, je n’irai pas jusque-là mais c’est tout de même bien inquiétant.

    • Guillaume Pascanet says:

      Il y a malheureusement un mouvement de fond général assez hostile à l’IVG, comme une vague de retour après le grand mouvement d’émancipation des femmes des années 60-70.

      J’entendais ce matin Elisabeth Badinter sur ce sujet. J’ai beau être un homme, tout cela me fait peur. Ce n’est pas la société que je souhaite.

      • Alexina says:

        C’est de ce mouvement, et de la lutte d’une partie du corps médical pour la légalisation que parle les Trois médecins. Livre que je ne te recommande que trop, tant il représente une vision de la médecine à laquelle j’adhère comme de la superglue.
        Je fais partie de la gente féminine (nooon?), je souhaite devenir obstétricienne, et je sais que je vais devoir me battre contre un certain nombre de collègues, parce que ce n’est pas non plus la société dont je rêve. Tu savais que le nom de domaine ivg.net avait été acquis par des militants anti-avortement? Ça devient dingue…

      • Guillaume Pascanet says:

        Je ne suis pas plus surpris que cela, même si j’ignorais ce fait. Comme toujours, on découvre chez nous les phénomènes américains quelques années ensuite.

        J’avais lu la maladie de Sachs du même auteur. J’essairai de suivre ton conseil le jour où j’aurais rattrapé mon retard de lecture des différentes revues auxquelles je suis abonné.

      • Alexina says:

        Les Trois Médecins m’a bien plus parlé que la Maladie de Sachs, sûrement parce que sa thématique est plus proche de mes préoccupations actuelles. Mais le second (qui a été écrit avant d’ailleurs!) est une belle image du médecin généraliste (bien qu’un poil trop martyr sur les bords à mon goût).

      • Guillaume Pascanet says:

        Il en rajoute probablement un peu mais c’est peut-être ainsi qu’il se vit.

        J’ai souvent l’impression que les généralistes de mon enfance étaient bien plus impliqués que ceux d’aujourd’hui. Je suis peut-être victime du syndrome “c’était mieux avant”.

  4. Alexina says:

    Winckler, c’est le vrai exemple du chevalier médical. Il suffit d’aller sur son blog. Mais les généralistes sont toujours impliqués, à mon avis (je ne peux malheureusement pas comparer à avant, ma sortie des couches datant d’il y a peu). Parce que ça reste une profession de foi (sinon tu ouvres un cabinet de dermato en ville)(Enfin, à Chocoland, parce que on peut choisir notre spécialisation sans concours) . Mais le changement surtout,c’est qu’on sort du concept paternaliste à 2 balles instauré depuis trop longtemps, donc effectivement le métier perd son côté : je m’occupe de tout, vous m’admirez sauver votre vie, et on passe à un travail d’équipe qui “responsabilise” plus le patient (et c’est une demande, d’ailleurs, si tu vois le nombre de recherches, forums etc faites sur Internet sur les diagnostiques et le boulot du médecin). D’où (peut-être) cette sensation de manque d’implication (enfin, il y a d’autres facteurs, bien sûr).

  5. Guillaume Pascanet says:

    J’ai assez bien ressenti cette situation lors d’une intervention chirurgicale que j’ai du subir il y a 10 ans déja.

    Concernant les généralistes, je me rappelle que, quand j’étais encore un petit garçon, je repassais mes leçons en chant… Excuse moi, une crise de sardouite.

    Donc, quand j’étais enfant, durant les années 70, les généralistes se déplaçaient à domicile, suivaient leurs patients assez conscienseusement, suffisamment pour se rappeler de toutes les maladies sans avoir besoin de recourir à un ordinateur (qu’ils ne possèdaient pas bien sûr)

    Maitenant, j’ai l’impression que mon docteur me découvre à chaque fois que je lui rends visite.

    Mon impression est sans doute biaisée par le fait qu’en tant qu’enfant, je consultais bien plus souvent que comme adulte.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: