Je suis une fille.

Bonjour chère ancienne moi, bonjour à toi, la baba cool anarchiste et utopiste du lycée, bonjour à toi qui n’achetait ses vêtements qu’en friperie. Je tenais à te prévenir:  je suis devenue une vraie fille. De celles que tu méprisais dignement, du haut de tes 17 ans. Stéréotypes en bannière. D’où les macarons roses.

Je passe des après-midi à faire des cupcakes, parce que ça me détend (rassure-toi, je ne ne suis pas encore mise aux macarons).

Je mets des dentelles et des froufrous. J’aime les petits pois, à la folie. Et les jupes (les courtes, pas les longues d’avant, même en hiver), et les imprimés liberty.

Je lis des romans de Julia Quinn (ça, c’est pas fille, c’est juste bête).

Et surtout, je mets des talons. Je souffre intentionnellement, chère ancienne moi, parce que je me trouve jolie en hauts talons. Je te jure (désolée).

Ah oui, et je soupire devant les garçons en costume, parfois. Pardon.

Pardonne-moi, surtout, de ne pas être désolée du tout de cet état de fait. J’en suis très contente, dans l’absolu. Et c’est peut-être le constat le plus désolant que tu puisses faire.

Mais je te promets, j’ai toujours beaucoup de respect pour les écrits de Kropotkine et les combats d’Amnesty International. Tu vois, je n’ai peut-être pas tant changé que ça au final.

Advertisements
Tagged , , ,

One thought on “Je suis une fille.

  1. Je mange toujours autant de bonbons et Backdraft est toujours autant cool…. mais Stephen King n’est plus le seul auteur de roman au monde.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: